Aéronautique

Aéronautique

Les ingénieurs en aéronautique sont confrontés à de nombreux challenges vibroacoustiques.


Bruits intérieurs

En avion, l’équipage et les passagers souhaitent passer un vol agréable et confortable. C’est pourquoi il est important que la cabine soit dénuée de toute nuisance sonore ou vibratoire. Celles-ci proviennent fréquemment des réacteurs et des turbulences aérodynamiques.

Il est donc nécessaire d’effectuer des mesures non seulement au niveau du fuselage, mais aussi à l’intérieur des appareils et sur les revêtements des cabines. Pour ce faire, un banc d’essai aéroacoustique permet de mesurer intensité et puissance acoustique, tout comme la pression sonore et les paramètres psycho-acoustiques. De plus, des analyses modales ODS et des mesures avec marteau d’impact sont souvent effectuées pour les caractérisations de résonances, ainsi que pour les observations de déformées opérationnelles et de structures des différents composants.


Bruits extérieurs

Le trafic aérien occasionne également des bruits et nuisances externes importants. La réduction de la pollution sonore est un défi essentiel à relever pour les riverains et habitants proches des aéroports.  

Des mesures du bruit aérien sont réalisées en survol pour déterminer la puissance acoustique et l’intensité sonore globale au passage des avions. Une antenne microphonique permet de localiser les sources du bruit.  Dans la plupart des cas, cette localisation sonore identifie les réacteurs comme une source dominante, mais d’autres émetteurs sont également détectés.

Autre pages